Impact direct

Découvrez qui se cache derrière votre café préféré

C’est quoi l'impact direct ?

Nous faisons des accords directement avec les familles et nous sommes toujours à l’écoute de leurs besoins. De cette manière nous pouvons avoir un impact positif. Mario Delgado (le producteur du café Cusco) nous explique qu’il a toujours réussi à s’en sortir car sa famille cultive une parcelle de 7 hectares. Cette superficie lui permet de produire le café et une grande variété de plantes pour assurer ses besoins. Avant de travailler avec Viajero Coffee, lui et sa famille devaient toujours vendre leur café à une coopérative pour un prix décevant et variable. Travailler avec Viajero Coffe lui offre plusieurs avantages. Il n’est plus sujet aux changement de prix et a un partenaire à long terme qui s’engage à acheter son café. De plus il a la satisfaction de savoir que son café sera consommé directement et non mélangé dans un lot de la coopérative. Chez Viajero Coffee nous apportons la solution à cette problématique. L’achat direct pour un impact direct.

En faisant l’achat direct chez les producteurs nous créons une ambiance plus détendue pour la famille productrice de café, en sachant qu’une fois que leur récolte sera sélectionnée, fermentée et séchée, le café produit pendant l’année est déjà vendu. Pour nous c’est synonyme de qualité. Le producteur n’est plus stressé pour juste produire et récolter les cerises qui ne sont pas encore mures, mais va pouvoir se concentrer pour faire une récolte sélective. Les producteurs ont plus de temps pour prendre soin de leurs cultures et améliorer la qualité. La relation que nous tissons ainsi avec les producteurs de café est l’effet plus important. Grâce à ce lien direct avec eux, nous pouvons assurer un revenu stable et régulier aux cultivateurs de café. Chez Viajero Coffee, le prix du marché de la bourse de café de New York ou Londres n’a aucune influence.

Un achat direct pour un impact direct !​

Le commerce direct est un échange avec le producteur. Nous nous efforçons de rechercher des familles productrices de café. Nous avons décidé depuis la création de Viajero Coffee, que nous voulons trouver des familles productrices de café et faire l’achat direct, sans coopératives, sans intermédiaires et sans entreprises exportatrices au Pérou.

Le producteur de café est l'acteur principale de la chaîne de café​

Quelle est notre procédure d'achat du café au Pérou ?

On prend simplement un bus et on part à la rencontre de nos producteurs. Oui c’est une aventure qui en vaut la peine !

C’est toujours dans la partie de la jungle péruvienne, que ce soit au nord, au centre ou au sud du Pérou à une altitude élevée, entre 1’000 et 2’500 mètres. Ce qu’on appelle au Pérou le sourcil de la jungle, c’est là où la jungle débute. Une fois sur place, nous discutons avec les producteurs et autour d’un café nous nous entendons pour une relation à long terme. Le prix pour leur café est accordé personnellement avec nos producteurs. Nous ne suivons pas les prix du marché du café fixés à la bourse de New York ou de Londres. Nous comptons sur le savoir-faire de nos producteurs et respectons le temps nécessaire pour que les meilleurs arômes se développent. Et nous procédons malgré tout toujours à une analyse de qualité dans le processus d’achat car nous voulons également assurer un café de qualité à nos clients. Pendant la première année de Viajero Coffee, en 2018, nous avons acheté 2 tonnes et demi de café en parche directement aux producteurs.

Le café de la jungle, un écosystème naturel !

Pourquoi nous ne travaillons pas avec les labels ?

Nous sommes conscients que les labels connaissent un succès grandissant auprès de la clientèle suisse. Nous nous réjouissant de remarquer que de plus en plus de gens se préoccupent de l’origine de ce qu’ils consomment. Chez Viajero Coffee, nous allons nous-mêmes sur place deux fois par année à la rencontre de nos producteurs pour nous assurer que la production soit faite dans le respect de la nature et sans travail de mineurs. En outre, grâce à notre relation directe, nous savons qui est impliqué et ce qui se passe sur la plantation. Plutôt que d’impliquer d’autres acteurs externes, nous préférons avoir relation de confiance directement avec les producteurs. Nous avons en plus pu constater sur place que certains de ces labels n’avaient pas l’impact qu’on peut espérer pour les petits producteurs de café.

C’est de cette manière nous nous assurons que le paiement va directement aux familles et non aux divers intermédiaires. Nous sommes convaincus que les producteurs doivent bénéficier d’un bon prix pour leur travail et c’est en évitant les intermédiaires que nous pouvons leur offrir un meilleur prix.

Mario Delgado (producteur du café Cusco) nous dit qu’il reçoit un bien meilleur prix depuis qu’il travaille avec Viajero Coffee et qu’il se réjouit de pouvoir travailler à long terme avec nous.