J’ai raté la HEG et j’ai décidé de me lancer !
6 commentaire
Partager :

J’ai raté la HEG et j’ai décidé de me lancer !

Pour commencer, j’aimerais me présenter. Je m’appelle Carolina, j’ai 28 ans et j’ai échoué plusieurs fois dans ma vie. Oui ce n’est pas facile de le dire ou à assumer mais j’en suis encore vivante et plus motivée que jamais.

J’ai fait 2 ans de Droit, 3 ans de Tourisme, école de Cuisine (réussie), j’ai même travaillé dans un salon de coiffure, et pour finir la HEG. En même temps que j’étudiais j’ai toujours travaillé depuis mes 16 ans dans de bars, des restaurants, des hôtels, etc… À mon avis, c’est tout ce chemin qui a fait que je me retrouve aujourd’hui au point où j’en suis.

Oui, le fait d’avoir raté la haute école de gestion m’a vraiment poussée à faire le dernier pas dont j’avais besoin pour me lancer. Bien que le projet de créer Viajero Coffee était déjà en route. Mais faire ces trois choses en même temps a ralenti l’avancé de mon projet Viajero Coffee car je ne pouvais me concentrer pleinement sur ce qui m’importe le plus. Donc le destin, bon plutôt la comptabilité, qui n’était carrément pas mon fort à la heg a fait que je puisse enfin me focaliser sur Viajero Coffee.

Terriblement déçue, j’ai décidé de reprendre des forces et continuer sans me poser trop de questions genre: Pourquoi moi? J’aurais peut-être dû en faire plus? Est-ce que ma mère avait raison et je vais jamais finir d’études de ma vie? Est-ce que je vais pouvoir réaliser mes rêves? Est-ce que je vais trouver un jour ce que je vais faire avec ma vie?

Depuis très jeune j’ai eu cette envie en moi de devenir indépendante et entrepreneuse. Bon c’est aussi parce que mon mari a une boulangerie, mais ça c’est un autre épisode à raconter peut être dans un autre post, mais le fait de le voir bosser et être indépendant m’a aussi donné cette force et envie d’entreprendre par moi-même.

Quand cette idée est vraiment rentrée dans ma tête, je me souviens l’instant où la boîte de Pandore s’est ouverte. Laurent mon mari,un jour comme un autre, on parlait et on discutait de cette passion et envie que j’avais de me lancer dans un projet comme indépendante. Il m’a regardée et tout simplement m’a dit: si tu veux autant avoir une entreprise, fais un shop online et vend quelque chose, aujourd’hui  il est possible de tout faire avec internet.

C’est ainsi que tout a commencé, les jours où j’imaginais mon futur dans mon propre coffee shop, où je me suis juste laissée aller avec mes pensées, les nuits blanches en pensant à ce que je pourrais créer.

Donc au début j’ai eu cette idée géniale de faire des tongs avec des pneus recyclés, mais j’ai vite laissé tomber parce que ce n’était vraiment pas mon domaine. Premièrement, je n’avais aucune idée de création de produits, les pneus ça ne me parlait pas du tout et c’était me lancer dans un terrain trop méconnu.

Très vite j’ai compris que je devais faire vraiment quelque chose qui me tient à coeur pour ne pas lâcher mon projet. Il ne fallait pas aller trop loin, j’ai toujours eu plaisir à faire des ateliers de café. Pendant les 3 dernières années en travaillant dans cette grande entreprise de café, j’ai fait les cours de formation de baristas. Il faut dire que là j’ai vraiment compris que c’est ma passion. C’est fou ce sentiment, que même si ça prend du temps et du travail à préparer ces ateliers, j’adorais faire ça!!!

Alors voilà pourquoi il ne faut pas aller chercher plus loin. Assez souvent quand je raconte mon projet de start-up de café, le gens mes posent ces questions:

Pourquoi du café ?

Pourquoi du café? J’adore la matière, j’en bois tous les jours et j’ai appris à traiter cette matière noble en la travaillant tous les jours. 

Pourquoi du café péruvien ?

Pourquoi du café péruvien? Parce que c’est le café le moins connu, mais contrairement au café des autres pays latino-américains, le café péruvien est cultivé d’un façon durable et 80% des plantations de café sont BIO. Même avant que ce label soit super à la mode en Europe ou aux Etats-Unis, ça fait depuis deux siècles qu’au Pérou ils le cultivent de cette façon. Tout ça, en plus du fait que le café soit cultivé en hauteur, le rend très spécial et de très bonne qualité. Et une raison de plus c’est parce que je suis née là-bas!!!

C’est quoi Viajero Coffee ?

Disons que, après avoir travaillé dans une grande entreprise de café pendant près de 7 ans, ma passion pour le café est devenue une idée d’entreprise. La conscience sociale et le respect de l’environnement comptent beaucoup pour moi.

Si bien que, après avoir appris sur le monde du café, j’ai décidé de me lancer dans cette nouvelle aventure. Viajero Coffee est plus qu’une marque de café, comment nous pouvons aider les producteurs de café et contribuer au développement des entreprises locales. La création d’une entreprise où la traçabilité est le moteur est vraiment mon objectif.

Je suis une grande consommatrice de café. Pour moi, une bonne journée commence avec une bonne tasse de café, autrement « je ne suis pas une personne ». C’est une expression qu’on utilise en espagnol pour expliquer la mauvaise humeur matinale.

Avec le simple fait de boire une tasse de café et sans changer nos habitudes, nous pouvons aider les communautés péruviennes qui font pousser ce café bio exceptionnel avec un grand enthousiasme et contribuer d’une manière directe à ce que ces personnes aient un salaire digne et aussi savoir qui est derrière ce délicieux café qu’on boit chaque jour.

Je ne sais pas vraiment pour vous, mais personnellement, j’aime bien savoir d’où provient ce que j’achète. Et que le prix que je paie soit le plus équitable possible, sans parler des labels…

Enfin nous pouvons rendre notre consommation hebdomadaire de café en une win-win situation, en oubliant les intermédiaires et en achetant directement chez les producteurs avec Viajero Coffee.

Parce que tous nos actes ont une conséquence et l’acte de boire juste une tasse de café peut améliorer des vies au Pérou.

Où peut-on trouver ton café ?

Donc, je pense vraiment que c’est une bonne idée de commencer cette aventure par un shop online. Notre site pour commander:

http://www.viajerocoffee.com

Pour ceux qui sont à Fribourg, nous avons aussi des magasins où vous pouvez trouver notre délicieux café à partir de novembre de 2017.

Pourquoi commencer par un shop online ? Le commodité de recevoir un café frais à la maison n’a pas de prix. Tous les mois ou chaque 3 semaines. Vous n’avez plus à vous préoccuper du café. Je calcule pour vous combien de café vous aurez besoin selon le nombre de tasses que vous buvez par jour et je m’assure que vous recevez à la maison du bon café péruvien. Du café en grain ou moulu, c’est à vous de me dire. Chez Viajero Coffee, on vous conseille de le prendre en grain, vous pouvez jeter un coup d’oeil sur notre guide de café pour savoir plus.

Alors voilà comment vous pouvez m’aider à réaliser mes rêves et aider en même temps les petits cultivateurs au Pérou. Commandez chez Viajero Coffee, nous serons bientôt là de nouveau pour continuer à vous raconter notre prochaine étape. Je serai au Pérou bientôt pour suivre une formation de spécialiste du café à Lima. Et après, repartir en voyage pour prendre le contact direct avec les cultivateurs de café. Des entretiens, des vidéos, et photos seront mis en ligne en continuité pour que vous puissiez suivre cette aventure au plus près  .

Soyez attentifs aux nouvelles des Viajero Coffee, à très bientôt.

 

Viajero Coffee
Carolina de Viajero Coffee

www.viajerocoffee.com

 

6 Commentaires

  1. Peggy août 14, 2017 Reply

    Bonjour Carolina, c’est Peggy. Je trouve ta démarche génialissime et te souhaite tout de bon dans ta nouvelle aventure. Je te commanderai du café c’est certain.
    Bonne chance à toi.
    Peggy, Benoît & Florent

    • carolina45 août 16, 2017 Reply

      Je suis tellement ravie de savoir de toi. Merci énormément pour ton message et j’espère que vous êtes bien aussi. Je crois que je t’ai vu hier à la route des alpes, tu a l’air heureuse et je suis vraiment contente pour toi. Ca serait avec grand plaisir que je vois livre ce café. Merci encore une fois pour tes mots.

      Carolina
      Viajero Coffee
      info@viajerocoffee.com

  2. Hofer Nicole janvier 13, 2018 Reply

    Bravo, ça me rappelle l’aventure du café nica que nous sommes allés cueillir avec les brigades suisses de solidarité …

  3. Mathilde Hofer janvier 13, 2018 Reply

    Chère Carolina, c’est génial cette aventure et je me réjouis donc d’offrir son premier café péruvien à Dominique pour son anniversaire! Bonne route au café voyageur et son entrepreneuse!

  4. Laurence Nagy août 8, 2018 Reply

    Excellent café Découverte découvert au marché à Fribourg. Quelle belle aventure! Je n’habite pas sur place mais je suis preneuse lors de mon prochain séjour en Suisse. J’adore le café et surtout le bon café sans trop d’amertume et bien corse. Et j’avoue que le Decouverte remplit toutes les conditions. A bientôt

  5. […] coffee is the least known kind of coffee. On her blog, Carolina wrote that “unlike coffee from other Latin American countries, Peruvian coffee is […]

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

code